Accueil » Highlights » Une équipe du CHU Dijon intègre l’impression 3D dans un protocole chirurgical

Une équipe du CHU Dijon intègre l’impression 3D dans un protocole chirurgical

Le département de chirurgie maxillo-faciale du CHU de Dijon s’est tout récemment équipé d’une imprimante 3D. D’autres CHU sont eux aussi équipés d’imprimantes 3D, ou travaillent avec ces technologies. Nous pourrions par exemple citer ici le CHU de Bordeaux qui travaille sur l’impression de tissus humains.
Mais la nouveauté réside dans le fait que le Département de chirurgie maxillo-faciale du CHU de Dijon intègre l’impression 3D dans son protocole chirurgical. En effet, en préparation des opérations de reconstruction qu’ils doivent faire, l’équipe de chirurgiens du département dirigé par le professeur Narcisse Zwetyenga imprime en 3D le crâne de leur patient. Le modèle d’impression est obtenu à partir d’imageries de scanner.

Avoir un modèle du crâne de leur patient permet aux chirurgiens de préparer l’opération en amont, et plus précisément d’adapter les plaques qu’ils vont devoir poser sur le patient à sa morphologie. Ceci permet ainsi une meilleure précision de l’acte réalisé, un gain de temps sur la procédure et donc une meilleure sécurité et un plus grand confort pour le patient.

Le Département de chirurgie maxillo-faciale du CHU de Dijon va probablement montrer la voie à d’autres départements de CHU français. Ici l’impression 3D n’est plus un fantasme mais une aide concrète pour faciliter une procédure chirurgicale lourde. Ce type d’utilisation devrait se développer dans les mois à venir. En attendant des utilisations plus poussées, où par exemple seules les plaques seront imprimées en 3D pour être directement implantées sur le patient. Certains travaux préparatoires de la chirurgie vont ainsi probablement devenir des métiers de modélisation logicielle. Ce qui laisse envisager un profond changement du métier de chirurgien dans un avenir proche.

Pour aller plus loin dans la réflexion sur l’impact que l’impression 3D pourrait avoir sur les systèmes de santé, vous trouverez ci-dessous une vidéo TEDx de Benjamin Harrison, scientifique expert de l’impression 3D biologique (vidéo en anglais, possibilité de sous-titres en anglais) :

N’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Google+ ou Facebook pour être tenu au courant des actualités de l’impression 3d.

A propos de Frederic Allard

Diplômé de l’Ecole Centrale Paris où j’ai suivi une spécialisation en Génie Industriel, j’ai par la suite créé plusieurs sociétés, dans le monde du conseil puis dans le Digital. Je suis actuellement Consultant en stratégie d'intégration d'innovations technologiques comme l'impression3D dans les entreprises, au sein de la société Septine. Je suis persuadé que la digitalisation des outils de production (et donc l'impression 3D) va induire de profonds changements dans la vie des industriels, des logisticiens et finalement dans nos vies au quotidien.