Accueil » Financement » Le Japon investit à son tour massivement dans l’impression 3D

Le Japon investit à son tour massivement dans l’impression 3D

Afin de soutenir son industrie, le Japon a décidé de lancer une grande initiative autour de la fabrication additive ou impression 3D. L’économie du Japon tourne au ralenti depuis bientôt 30 ans, et son industrie représente 19% de son PIB.

Le gouvernement japonais souhaite donc encourager la création d’une alliance industrielle autour de l’impression 3D regroupant 27 sociétés, dont Mitsubishi, Nissan, Panasonic, Kawasaki… Chaque société contribue au financement, venant compléter les quelques 36 M$ d’investissement du gouvernement. Cette alliance comprendra aussi des universités japonaises, participant aux efforts de recherche : L’Institut National des Sciences Industrielles Avancées, l’Université Tohoku et l’Université Kinki.

L’objectif est clairement affiché : développer une machine d’impression métal permettant la production de pièces en titane, afin de contrôler les technologies qui leur permettront de fabriquer des pièces pour les industries sensibles de l’aérospatiale et de l’aéronautique ou encore de l’automobile.

Leur premier prototype de machine doit voir le jour en cours d’année prochaine et devrait être produit pour 2019.

Le Japon est ainsi le 5ème état à communiquer sur un effort considérable de recherche autour de la technologie d’impression 3D, après les USA, la Chine, Singapour et l’Angleterre.

Source : Nikkei.com

N’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Google+ ou Facebook pour être tenu au courant des actualités de l’impression 3d.

A propos de Frederic Allard

Diplômé de l’Ecole Centrale Paris où j’ai suivi une spécialisation en Génie Industriel, j’ai par la suite créé plusieurs sociétés, dans le monde du conseil puis dans le Digital. Je suis actuellement Consultant en stratégie d'intégration d'innovations technologiques comme l'impression3D dans les entreprises, au sein de la société Septine. Je suis persuadé que la digitalisation des outils de production (et donc l'impression 3D) va induire de profonds changements dans la vie des industriels, des logisticiens et finalement dans nos vies au quotidien.