Accueil » Highlights » La société Skimlab lance Jweel, une plateforme de création de bijoux personnalisés
La société Skimlab lance Jweel, une plateforme de création de bijoux personnalisés

La société Skimlab lance Jweel, une plateforme de création de bijoux personnalisés

La société Skimlab, montée par 4 associés, développe des solutions logicielles facilitant l’accès à la création 3D.

Elle vient d’annoncer la sortie d’une premier concept qu’ils ont développé sur la base de leur technologie : Jweel. Cette plateforme permet la personnalisation et la commande de bijoux. Une fois les bijoux personnalisés sur les logiciels de Skimlab, ils peuvent être produits par impression 3D en argent, en or ou en titane par la société Materialise et ensuite expédiés. Vous pouvez découvrir ce concept en images dans la vidéo ci-dessous :

Afin de développer le logiciel qui permet à ses clients de faire de la personnalisation de bijoux, Skimlab s’est rapproché de l’INRIA, devenu partenaire de la société. L’INRIA a conduit des recherches sur la sculpture visuelle et les interfaces intuitives associées, deux sujets primordiaux pour ce que cherche à faire Skimlab. Pour utiliser Jweel, pas besoin de téléchargement d’une application sur votre ordinateur, tout se passe sur les serveurs de la société et dans le navigateur Internet.

Les outils de créations en ligne par Jweel pour créer votre bague : la Text Ring et la Freestyle Ring

Les outils de créations en ligne par Jweel pour créer votre bague : la Text Ring et la Freestyle Ring

Jweel propose deux outils de personnalisation de vos bijoux. Le premier est de créer, sur la base de modèles déjà existants, des bijoux personnalisés avec un texte que vous allez pouvoir choisir. Au-delà de cette personnalisation très simple, vous pouvez choisir de personnaliser totalement une bague, avec leur outil de création libre « Freestyle Ring ». C’est déjà un premier pas franchi par Skimlab, mais on se rend vite compte qu’il reste compliqué de faire faire de la création technique. Selon les propres mots de la société, le logiciel de création libre « nécessite une bonne prise en main ». Il est en effet long de procéder à une création unique et quand on n’est pas sûr du résultat que l’on va obtenir, il peut être compliqué de se dire que l’on va passer une demi heure sur un logiciel, d’autant plus en SaaS.

Il sera intéressant de suivre ce premier projet de la société Skimlab et de voir comment ce projet évolue. Il sera également intéressant de voir comment la société Skimlab lancera ses prochains concepts, avec tout ce qu’elle aura appris de cette première expérience.

N’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Google+ ou Facebook pour être tenu au courant des actualités de l’impression 3d.

A propos de Frederic Allard

Diplômé de l’Ecole Centrale Paris où j’ai suivi une spécialisation en Génie Industriel, j’ai par la suite créé plusieurs sociétés, dans le monde du conseil puis dans le Digital. Je suis actuellement Consultant en stratégie d'intégration d'innovations technologiques comme l'impression3D dans les entreprises, au sein de la société Septine. Je suis persuadé que la digitalisation des outils de production (et donc l'impression 3D) va induire de profonds changements dans la vie des industriels, des logisticiens et finalement dans nos vies au quotidien.
Site Internet Twitter Google+ LinkedIn
Revenir en haut de la page