Accueil » Secteur industriel » Cosmétique » Mink veut disrupter le monde du maquillage avec son imprimante 3D

Mink veut disrupter le monde du maquillage avec son imprimante 3D

Techcrunch a accueilli lors de sa conférence Techcrunch Disrupt de New York la société Mink. La société Mink a pour objectif de vendre des imprimantes permettant de fabriquer en impression 3D du maquillage. Les imprimantes seraient destinées plutôt au marché des jeunes filles, de 13 à 21 ans, technophile et girly…

Pour le moment, la société a développé un prototype capable de produire de la poudre maquillante. Le process est très simple car la machine fonctionne réellement comme une imprimante 2D de bureau : il vous suffit de choisir la couleur que vous souhaitez et d’appuyer sur le bouton « imprimer » pour que l’imprimante se mette en route et que quelques minutes plus tard vous ayez votre poudre pour les yeux personnalisée.
L’objectif du projet Mink est de produire une imprimante qui permettra de fabriquer n’importe quel type de maquillage allant de la crème au rouge à lèvres en passant par les poudres.

imprimante3d-mink-maquillage

L’imprimante devrait coûter dans les 200$ et devrait être lancée vers la fin d’année. A ce prix, elle propose une double disruption de son marché : le prix de revient des produits sera ridicule par rapport au prix d’un produit fini en magasin et elle donnera accès à une palette de couleur jamais égalée.

Vous pouvez retrouver la démo par Grace Choi, fondatrice de Mink, ci-dessous :

N’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Google+ ou Facebook pour être tenu au courant des actualités de l’impression 3d.

A propos de Frederic Allard

Diplômé de l’Ecole Centrale Paris où j’ai suivi une spécialisation en Génie Industriel, j’ai par la suite créé plusieurs sociétés, dans le monde du conseil puis dans le Digital. Je suis actuellement Consultant en stratégie d'intégration d'innovations technologiques comme l'impression3D dans les entreprises, au sein de la société Septine. Je suis persuadé que la digitalisation des outils de production (et donc l'impression 3D) va induire de profonds changements dans la vie des industriels, des logisticiens et finalement dans nos vies au quotidien.