Accueil » Distribution » Top Office dresse le bilan d’un an d’impression 3D dans ses magasins

Top Office dresse le bilan d’un an d’impression 3D dans ses magasins

Après un an d’existence de son service d’impression 3D en magasin, Top Office, spécialiste du matériel de bureau et de la fourniture, en dresse aujourd’hui le bilan. Et celui-ci est un succès selon la chaine de magasins. Rentrons tout de suite dans quelques chiffres :

  • 8 magasins de la chaine sont équipés d’imprimantes 3D
  • 26 magasins proposent le service d’impression 3D (sur 36 magasins en France)
  • 750 projets d’impression ont été réalisés
  • 90% de clients professionnels
  • Les impressions prennent entre 20 minutes et 8 heures, selon leur complexité

raphael-vanneste-topoffice-impression3dRaphael Vanneste, Directeur Général de Top Office, explique les raisons selon lui du succès de ce service : « Dès le départ, nous avons pris conscience du potentiel de cette technologie pour les professionnels et les particuliers. En effet, un certain nombre de clients exprimaient des besoins en prototypages, mais nous avons vite constaté que l’usage n’était pas suffisamment démocratisé.
D’une part, les volumes d’impression ne sont pas suffisants pour justifier l’achat d’une machine avoisinant les 1000€, d’autre part il existe un besoin fort d’accompagnement. Il nous a donc semblé important d’offrir un service 3D à la carte. »

Et la demande ne semble pas fléchir sur le début de l’année 2014. En effet, ce sont en moyenne 5 objets imprimés en 3D par magasin et par semaine. Si la tendance continuait de la sorte, cela permettrait vraisemblablement d’enregistrer sur 2014 une très nette croissance de cette activité.

En revanche, du côté des particuliers, le service n’est pas suffisamment attractif. L’un des obstacles majeur est la nécessité de produire des fichiers de modélisation 3D. Pour contrebalancer ce problème et rendre leur service plus attractif pour les particuliers, Top Office va lancer prochainement un service additionnel où un designer de l’équipe Top Office se chargera de la création du fichier nécessaire, soit en partant de zéro, soit à partir du scan 3D d’un objet. Un scanner 3D est déjà installé en pilote dans leur magasin de Villeneuve d’Ascq.
Top Office compte aussi prochainement élargir sa proposition de matériaux proposés pour l’impression 3D.

N’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Google+ ou Facebook pour être tenu au courant des actualités de l’impression 3d.

A propos de Frederic Allard

Diplômé de l’Ecole Centrale Paris où j’ai suivi une spécialisation en Génie Industriel, j’ai par la suite créé plusieurs sociétés, dans le monde du conseil puis dans le Digital. Je suis actuellement Consultant en stratégie d'intégration d'innovations technologiques comme l'impression3D dans les entreprises, au sein de la société Septine. Je suis persuadé que la digitalisation des outils de production (et donc l'impression 3D) va induire de profonds changements dans la vie des industriels, des logisticiens et finalement dans nos vies au quotidien.