Accueil » Highlights » Pinshape, futur Etsy de l’impression 3D ?

Pinshape, futur Etsy de l’impression 3D ?

Pinshape est une start-up américaine, qui lance sa plateforme pinshape.com, avec l’ambition d’en faire une sorte de Etsy de l’impression 3D.

logo-pinshape-impression3d
L’équipe fondatrice est composée de 3 associés : Andre Yanes, Nick Schwinghamer et Lucas Matheson. Cette équipe tourne la proposition de valeur de Pinshape autour de 4 actions clés : Explorer, Partager, Télécharger, Imprimer. Leur souhait est de faire de Pinshape l’endroit où toute la communauté de l’impression 3D peut se retrouver, de l’utilisateur avancé qui pourra partager et vendre ses modèles ou télécharger les modèles d’autres créateurs, à la personne intéressée qui voudra commander un objet imprimé.
La plateforme utilise une « modération » du contenu de type Pinterest afin de faire ressortir les objets/modèles les plus appréciés de la communauté. Cela donne aussi la possibilité à des utilisateurs influents de mettre en avant le contenu de créateurs, ce qui pourrait être synonyme de ventes.

Ce genre de plateforme pose toujours la question de la gestion des droits associés aux modèles 3D, à partir du moment où Pinshape veut donner la possibilité aux clients de télécharger un fichier imprimable sur leur propre imprimante. Pour garantir une utilisation respectant les copyrights souhaités par les créateurs des fichiers de modélisation, Pinshape a travaillé avec Authentise (dont vous vous parlions dans un précédent article) pour utiliser leur technologie de streaming de contenu 3D sécurisé.
Pinshape propose un service d’impression des pièces, en partenariat avec des bureaux d’impression 3D. Ceci leur permet dès leur lancement de proposer les impressions d’objets dans plus de 35 matériaux différents. Il semblerait de plus que la société souhaite signer un partenariat complémentaire avec un réseau d’imprimantes 3D (3DHubs, Makexyz… ?) pour potentiellement élargir la gamme de matériaux et de technologies sans avoir à réaliser des investissements colossaux en machines. Mais aussi probablement pour permettre une livraison des objets plus rapide, avec un service local.

Dans un premier temps, l’ouverture de la plateforme à de nouveaux designers qui pourront vendre leurs créations se fait seulement sur invitation. L’objectif de cette démarche est de garantir la qualité du contenu proposé.

La société Pinshape a intégré l’accélérateur d’entreprises américain 500 Start-ups.

Vous trouverez ci-dessous une vidéo de présentation de Pinshape :

N’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Google+ ou Facebook pour être tenu au courant des actualités de l’impression 3d.

A propos de Frederic Allard

Diplômé de l’Ecole Centrale Paris où j’ai suivi une spécialisation en Génie Industriel, j’ai par la suite créé plusieurs sociétés, dans le monde du conseil puis dans le Digital. Je suis actuellement Consultant en stratégie d'intégration d'innovations technologiques comme l'impression3D dans les entreprises, au sein de la société Septine. Je suis persuadé que la digitalisation des outils de production (et donc l'impression 3D) va induire de profonds changements dans la vie des industriels, des logisticiens et finalement dans nos vies au quotidien.