Accueil » Financement » CreoPop le stylo pour imprimer en 3D d’un nouveau genre

CreoPop le stylo pour imprimer en 3D d’un nouveau genre

Les stylos pour imprimer en 3D sont en vogue depuis le lancement du 3Doodler. En effet, de nombreux projets se lancent, principalement via les plateformes de crowdfunding, le dernier en date s’appelant le LixPen. Mais tous ces projets n’amenaient pas réellement de nouveauté.
Si nous vous parlons aujourd’hui de CreoPop, c’est parce qu’il s’agit d’un projet réellement innovant, et qui a bien pensé son produit. En effet, les stylos imprimantes 3D sont plus de l’ordre du jouet qu’autrechose pour le moment. Ils fonctionnent sur une technologie FDM (fil de plastique fondu) et permettent de construire des formes de façon relativement libre dans l’air.

Mais l’inconvénient est qu’ils sont assez dangereux car ils sont obligés de chauffer le filament de plastique pour le faire fondre. Et ils ne s’adaptent ainsi pas vraiment au public qu’ils visent. Donc là où la demande pourrait être beaucoup plus élevée, il est probable que de nombreux parents refusent l’achat car le stylo est trop dangereux. Ne pas oublier de plus la fonte du plastique émet des particules nocives dans l’air…

CreoPop a construit son stylo sur la base d’une technologie proche du DLP (Digital Light Processing). En effet, en lieu et place du fil de plastique, ils utilisent une encre (proche d’une résine) qui va être durcie au moment où elle est déposée grâce à un rayon UV. Ainsi ils évitent les risques de brûlure car le matériau reste froid tout au long du procédé. Et l’exposition aux rayons UV semble très limitée car le rayon est quasiment toujours tourné dans une direction opposée à celle où se trouve le manipulateur. De plus, selon l’équipe de CreoPop, ce rayon ne devrait pas être plus nocif que le rayonnement direct du soleil sur la peau.

Le fait d’utiliser des encres leur permet aussi de donner à ces encres des propriétés très ludiques (encres changeant de couleur à la chaleur, encres parfumées, encres s’illuminant dans le noir…). Ils devraient rapidement lancer une campagne de Crowdfunding sur IndieGogo. Vous pouvez dès aujourd’hui vous inscrire à leur offre early-bird sur leur site directement. Il coûte 89$ en pré-commande et devrait être disponible dès le premier trimestre 2015.

N’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Google+ ou Facebook pour être tenu au courant des actualités de l’impression 3d.

A propos de Frederic Allard

Diplômé de l’Ecole Centrale Paris où j’ai suivi une spécialisation en Génie Industriel, j’ai par la suite créé plusieurs sociétés, dans le monde du conseil puis dans le Digital. Je suis actuellement Consultant en stratégie d'intégration d'innovations technologiques comme l'impression3D dans les entreprises, au sein de la société Septine. Je suis persuadé que la digitalisation des outils de production (et donc l'impression 3D) va induire de profonds changements dans la vie des industriels, des logisticiens et finalement dans nos vies au quotidien.