Accueil » Impression 3D » Comment Ion Core veut concurrencer MakerBot et Cube

Comment Ion Core veut concurrencer MakerBot et Cube

Ion Core, le fabricant britannique à l’origine de l’imprimante 3D Zinter Pro s’est fixé de nouveaux objectifs d’expansion de sa production et ses ventes en Europe et aux Etats-Unis. Pour atteindre cela, la société a reçu des liquidités de la part d’investisseurs et a décliné sa Zinter PRO en version Home pour cibler le grand public.

Rien de mieux qu’une publicité à la télévision pour faire découvrir une technologie encore trop méconnue du grand public et y présenter sa machine. Voici la publicité à paraître prochainement à la télévision britannique:

L’investissement de 10 millions de dollars a été réalisé par les gestionnaires de hedge fund Jonathan Bailey et BJ Eastwood pour donner les moyens à Ion Core de se développer. James Marchant, le fondateur et dirigeant affiche ses ambitions haut et fort avec un objectif de production de 1000 imprimantes par mois et a déclaré se lancer dans une réelle course aux parts de marché face aux deux concurrents de la Zinter, les imprimantes 3D de MakerBot (une filiale de Stratasys) et Cube (3D Systems) qui profitent pleinement de la croissance de l’industrie de l’impression 3D.

Ses machines sont disponibles en 10 langues pour les rendre accessibles à tous et pas seulement aux concepteurs CAO disposant d’un excellent niveau d’anglais. Voici les différentes caractéristiques de la Zinter PRO et Zinter Home:

tableau-specifications-ioncore

Le domaine éducatif n’est pas mis de côté puisqu’un partenariat a été signé avec l’organisation STEM (science, technologie, ingénierie et mathématiques) du gouvernement britannique pour équiper toutes les écoles du Royaume-Uni en machine d’impression 3D. Cette collaboration est basée sur un programme de financement qui permet aux gens de faire un don pour l’école de leur choix à travers le site internet de la société et ainsi leur permettre de s’équiper d’une Zinter PRO.

Alliant à la fois l’esthétique, la facilité d’utilisation, la rapidité et la précision d’impression, les caractéristiques de la Zinter Pro ont tout pour plaire et n’ont pas grand chose à envier à celles de MakerBot et Cube à part probablement leur prix. Les dirigeants précisent que l’investissement reçu financera principalement le développement des départements de design et R&D mais il y a fort à parier également que la société s’efforcera de bâtir un solide réseau de distribution notamment aux Etats-Unis, sans lequel il sera difficile de faire grimper les ventes outre-Atlantique.

Source : Ion Core Ltd

N’hésitez pas à nous suivre sur TwitterGoogle+ ou Facebook pour être tenu au courant des actualités de l’impression 3d.

A propos de Jeremy Azzarita

Analyste en fusion-acquisition au sein de Clearwater International à Londres, j'interviens dans des opérations financières liées au secteur industriel, de biens de consommation ou encore de la santé. Je vois dans l'impression 3D un moyen pour les entreprises d'accéder à la production de masse personnalisée mais également une formidable technologie de prototypage pour le monde des start-up.