Accueil » Highlights » Deux outils qui pourraient changer la vie des makers

Deux outils qui pourraient changer la vie des makers

Christopher LoBello a lancé une campagne sur Kickstarter pour promouvoir deux objets qui devraient plaire à de nombreux makers ou prototypeurs : le Makeraser et le Makelastic. Ces objets au nom barbare vont vous permettre de faire simplement de la post-production sur vos impressions en PLA ou ABS.

Le constat de Christoffer LoBello est partagé par un grand nombre : la qualité des impressions faites sur les imprimantes plastiques pour les particuliers est loin d’être satisfaisante. Pour que le rendu du produit soit acceptable, il nécessite de faire de la post-production : ponçage, lissage, vernis éventuel, peinture… Il n’y a pas d’outils spécifiques facilitant ces tâches post production. C’est pour cette raison que Christoffer LoBello a décidé de créer le Makeraser et d’en financer le développement par une campagne Kickstarter.

Le Makeraser
Le Makeraser

Le Makeraser est un outil multifonctions. A la base, il s’agit d’une sorte d’effaceur (comme les stylos plumes) rempli d’acétone. L’acétone aurait en effet un vrai pouvoir pour rendre la surface de vos impression plastique plus régulières. A cela s’ajoute un raclette métallique, permettant de décoller plus facilement les impressions de la plateforme d’impression, pour éviter de les casser.

Le Makelastic est un mélange d’alcools qui permet de rendre souples vos impressions faites en PLA dur habituellement. Vous imprimez votre objet et vous le plongez dans le bain de Makelastic, il ressort 2 à 3 heures plus tard totalement souple.

Ces deux « outils » peuvent vous permettre de faciliter le process de création, évitant les casses, permettant des rendus plus propres et donnant accès à une plus grande variétés de souplesse pour vos créations, sans avoir à utiliser de PLA souple, difficile à utiliser.

La campagne est d’ores et déjà un succès mais il vous reste encore un peu de temps si vous voulez y participer et recevoir vos Makeraser et Makelastic pour la somme de 35$ pour le Makeraser, 75$ pour le Makelastic et 99$ pour les deux.

N’hésitez pas à nous suivre sur Twitter pour être tenu au courant des actualités de l’impression 3d.

A propos de Frederic Allard

Diplômé de l’Ecole Centrale Paris où j’ai suivi une spécialisation en Génie Industriel, j’ai par la suite créé plusieurs sociétés, dans le monde du conseil puis dans le Digital. Je suis actuellement Consultant en stratégie d'intégration d'innovations technologiques comme l'impression3D dans les entreprises, au sein de la société Septine. Je suis persuadé que la digitalisation des outils de production (et donc l'impression 3D) va induire de profonds changements dans la vie des industriels, des logisticiens et finalement dans nos vies au quotidien.