Accueil » Distribution » Distribution: Le français Cubeek3D s’ouvre à la franchise

Distribution: Le français Cubeek3D s’ouvre à la franchise

Cubeek3D, la première boutique physique en France spécialisée dans la vente d’imprimantes 3D personnelles, professionnelles, de scanners 3D, de logiciels et consommables étend son projet 3D à un niveau national et crée La Cubeek3D Experience, le premier réseau de distribution 3D en France. Situé dans le 15ème arrondissement de Paris, Cubeek3D a pour objectif de créer un écosystème autour de la distribution de matériel 3D.

Pour cela, trois solutions ont été mises en place pour développer le réseau :

Store : L’équipe Cubeek3D accompagne des projets d’ouverture de magasins sous franchise dans leur phase de lancement (Formation – Support – Stock). Ajouté à cela, le franchisé disposera d’un accès direct au stock Cubeek3D (prix franchisé) et son magasin sera référencé sur le site Cubeek3D pour lui offrir une meilleure visibilité. Des commissions sur les ventes du territoire sont prévues (E-shop inclus).

Corner : Les commerces ont désormais la possibilité d’ouvrir un Corner Cubeek3D pour s’ouvrir au marché prometteur de l’impression 3D. La société met à disposition une machine de démo ou en location longue durée, référence le Corner et lui permet d’avoir accès à des tarifs préférentiels sur le catalogue. Pour tout client redirigé sur le site e-commerce, le corner se voit rétribuer une commission.

Partner : Afin de développer des accords de partenariats (Site web, Réseaux sociaux, Evénements) entre différents acteurs de l’impression 3D. Cubeek3D propose aussi à ses partenaires la location à la journée à une personne accréditée. Le distributeur compte déjà 3DHubs et Cults parmi ses partenaires.

Nous vous laissons découvrir la présentation complète de cette offre Cubeek3D Experience par Cubeek3D:

N’hésitez pas à nous suivre sur TwitterGoogle+ ou Facebook pour être tenu au courant des actualités de l’impression 3d.

A propos de Jeremy Azzarita

Analyste en fusion-acquisition au sein de Clearwater International à Londres, j'interviens dans des opérations financières liées au secteur industriel, de biens de consommation ou encore de la santé. Je vois dans l'impression 3D un moyen pour les entreprises d'accéder à la production de masse personnalisée mais également une formidable technologie de prototypage pour le monde des start-up.