Accueil » Highlights » Impression 3d et Bitcoin : certainement des choses à faire ensemble

Impression 3d et Bitcoin : certainement des choses à faire ensemble

Bitcoin et l’impression 3d sont deux révolutions portées par leurs communautés respectives. Ces deux mouvements promettent des changements dans notre société que nous ne pouvons pas encore totalement appréhender. Et tous deux profitent d’un moment de fort intérêt : Le cours des bitcoins est passé d’environ 30$ en début d’année à plus de 1200$ fin novembre 2013… Les sociétés de l’impression 3d sont elles aussi valorisées à des niveaux rarement connus (environ 15 fois leur chiffre d’affaires). Tout ceci montre un intérêt grandissant, peut être même excessif, amenant à une volatilité telle que connue dans les dernières semaines.

Evolution du cours du Bitcoin sur un an
Evolution du cours du Bitcoin sur un an
Evolution du cours de 3D Systems sur 1 an

Ces deux technologies en vogue pourraient donc probablement profiter l’une de l’autre. Mais peu de projets autour du BitCoin et de l’impression 3d ont vu le jour.
Pour le moment, ce sont principalement des impressions d’objets à l’effigie du logo de Bitcoins qui voient le jour (par exemple chez Shapeways ou Sculpteo).
Des services d’impression 3d commencent à accepter le paiement des projets d’impression 3d en bitcoins. On peut par exemple citer ici le projet CryptoPrinting.

En poussant plus loin la réflexion, l’impression 3d, associée à une autre technologie type NFC (Near-Field Communication), pourrait probablement permettre d’imprimer ses Bitcoins et de payer avec un Bitcoin sonnant et trébuchant. On pourrait d’ores et déjà citer un projet sur Shapeways, alliant l’impression d’un bitcoin au NFC, dont la fonction est de pouvoir stocker l’adresse de son Bitcoin Wallet (portefeuille de Bitcoins) pour permettre des paiements sans contact. On ne donne donc pas ici encore vie à ses bitcoins, mais plutôt à son portefeuille.

bitcoin-shapeways-zesmallfactory

L’utilisation du Bitcoin n’est probablement pas encore assez répandue, ainsi que les technologies sans contact pour le paiement pour voir fleurir de nombreux business créatifs. Quand nous aurons atteint une plus grande maturité de ces 2 technologies, il y aura certainement plus de projets ambitieux de convergence entre elles.

N’hésitez pas à nous suivre sur Twitter pour être tenu au courant des actualités de l’impression 3d.

A propos de Frederic Allard

Diplômé de l’Ecole Centrale Paris où j’ai suivi une spécialisation en Génie Industriel, j’ai par la suite créé plusieurs sociétés, dans le monde du conseil puis dans le Digital. Je suis actuellement Consultant en stratégie d'intégration d'innovations technologiques comme l'impression3D dans les entreprises, au sein de la société Septine. Je suis persuadé que la digitalisation des outils de production (et donc l'impression 3D) va induire de profonds changements dans la vie des industriels, des logisticiens et finalement dans nos vies au quotidien.