Accueil » Highlights » La première imprimante 3D métal développée en opensource

La première imprimante 3D métal développée en opensource

Joshua Pearce de Michigan Tech University et son équipe ont déclaré avoir réussi à développer une imprimante 3D métal en open source pour un prix de revient de moins de 1500$. Cette nouvelle est certainement un événement majeur de la révolution annoncée de l’impression 3D. En effet, ce genre de projet open source met à disposition de tout un chacun la possibilité d’imprimer des objets en métal. Donc nous passons du plastique qui permet de produire des objets fragiles et peu valorisés à des objets plus nobles et durables.

Les imprimantes 3D métal commencent à se démocratiser. On peut citer ici Vader Systems ou Mini Maker Metal. Mais ces imprimantes restent chères à l’achat et donc plus tournées vers les prosumers.

La révolution de l’impression 3D plastique a suivi le même chemin avec le projet open source RepRap qui a donné vie à de nombreuses sociétés dont Makerbot. Nous en sommes donc au début de l’accès du public à l’impression 3D métal. Il faudra voir les projets qui sortent de cette démarche, mais au-delà du prix, l’un des problèmes de l’impression 3D métal est la sécurité. En effet, les différentes techniques de fabrication additive en métal nécessitent à un moment du process de chauffer les pièces à des températures très élevées, ce qui restera probablement un problème. Et pour rendre cette technologie accessible au public, cette question de sécurité sera cruciale.

Retrouvez une vidéo de présentation rapide de cette imprimante ci-dessous :

Vous pourrez en savoir plus sur cette imprimante 3D métal opensource en vous rendant sur la page Appropedia du projet, ou en lisant le communiqué de presse de la Michigan Tech University.

N’hésitez pas à nous suivre sur Twitter pour être tenu au courant des actualités de l’impression 3d.

A propos de Frederic Allard

Diplômé de l’Ecole Centrale Paris où j’ai suivi une spécialisation en Génie Industriel, j’ai par la suite créé plusieurs sociétés, dans le monde du conseil puis dans le Digital. Je suis actuellement Consultant en stratégie d'intégration d'innovations technologiques comme l'impression3D dans les entreprises, au sein de la société Septine. Je suis persuadé que la digitalisation des outils de production (et donc l'impression 3D) va induire de profonds changements dans la vie des industriels, des logisticiens et finalement dans nos vies au quotidien.