Accueil » Secteur industriel » Agroalimentaire » Les pâtes italiennes bientôt rattrapées par l’impression 3D

Les pâtes italiennes bientôt rattrapées par l’impression 3D

Le géant des pâtes Barilla collabore avec la société hollandaise TNO afin de mettre au point une imprimante 3D de pâtes. Cette imprimante devrait permettre à des restaurateurs de créer à la minute des pâtes de la forme souhaitée par les clients, ou de formes nouvelles définies par le restaurateur.

Barilla souhaiterait de plus développer le même genre de système pour les particuliers. La matière première serait livrée sous forme de cartouche. Ce système nous rappelle le système Nespresso qui a réussi, grâce à la vente de ses cartouches de café principalement, à prendre 50% de la marge du marché du café pour une part de marché de seulement 3%…

imprimante3d-barilla-tno-pates

L’impression 3D devrait donc permettre à certains industriels, à l’instar de Barilla, de renouveler leur modèle en y ajoutant des expériences à forte valeur ajoutée. La machine développée par Barilla va attaquer un marché marginal, mais prêt à payer un prix plus fort pour vivre de nouvelles expériences culinaires et gustatives.
Barilla est le premier grand acteur de l’agroalimentaire à investir fortement sur l’impression 3D. Il y en aura certainement rapidement d’autres qui vont suivre le modèle.

N’hésitez pas à nous suivre sur Twitter pour être tenu au courant des actualités de l’impression 3d.

A propos de Frederic Allard

Diplômé de l’Ecole Centrale Paris où j’ai suivi une spécialisation en Génie Industriel, j’ai par la suite créé plusieurs sociétés, dans le monde du conseil puis dans le Digital. Je suis actuellement Consultant en stratégie d'intégration d'innovations technologiques comme l'impression3D dans les entreprises, au sein de la société Septine. Je suis persuadé que la digitalisation des outils de production (et donc l'impression 3D) va induire de profonds changements dans la vie des industriels, des logisticiens et finalement dans nos vies au quotidien.