Accueil » Highlights » Stratasys annonce une nouvelle gamme de machines de fabrication additive
objet260connex-objet30prime-imprimantes3d-stratasys

Stratasys annonce une nouvelle gamme de machines de fabrication additive

La journée a été chargé pour Stratasys, et sonnait un peu comme une réponse à l’annonce de HP la semaine dernière. En prévision de l’Euromold dans trois semaines, Stratasys a souhaité lever le voile sur une nouvelle gamme de machines d’impression 3D, à la fois pour sa ligne Objet et pour sa ligne Fortus.

Stratasys fait ainsi évoluer sa technologie FDM, souhaitant proposer des machines plus rapides et des matériaux plus performantes. C’est ainsi que Stratasys propose deux nouvelles machines dans sa gamme Fortus, la Fortus 380mc et la Fortus 450mc. Elles sont présentées comme plus rapides, de l’ordre de respectivement 20% et 15% d’amélioration de la vitesse d’impression.

fortus-450mc-imprimante3d-fdm-stratasys

Au niveau matériaux, Stratasys fait évoluer son Ultem et propose aujourd’hui l’Ultem 1010 Resin, biocompatible et le seul plastique pour FDM à pouvoir être utilisé en contact avec de la nourriture. Pour rappel, l’Ultem est résistant à la fois aux variations de températures et à des contraintes mécaniques fortes.

Côté Objet, Stratasys a souhaité élargir sa gamme afin d’être capable de toucher une plus large clientèle. Certaines machines présentées aujourd’hui sont en effet plus compactes que les dernières machines Connex commercialisées par Stratasys. Les Objet260 Connex1, Objet260 Connex2 et Objet 260Connex3 devraient donc représenter une forme d’entrée de gamme pour les Objet Connex.
Une autre gamme de taille intermédiaire a été présentée aujourd’hui : les Objet350 Connex1, Objet350 Connex2 et Objet350 Connex3.

Stratasys a de plus annoncé la Objet30 Prime Desktop 3D Printer, une machine de petit format pour la gamme Objet, fabriquée sur la plateforme de la Objet30, qui doit trouver sa place dans un bureau. Ses nouveaux atouts: elle donne accès à l’impression 3D dans une douzaine de matériaux différents, et ajoute un nouveau mode d’impression, le draft mode, qui permet de consommer moins de matériau et d’imprimer plus rapidement.

Ces annonces semblent donc en effet être la réponse du berger à la bergère. C’est clairement un message envoyé aux investisseurs de Stratasys, le marque souhaitant montrer qu’elle continue ses développements et qu’elle va montrer toute une gamme de nouvelles machines adaptées à leur marché dans un mois à l’Euromold. Avec l’arrivée de HP finalement annoncée pour dans 2 ans (probablement), cela devrait laisser le temps à Stratasys (et à 3D Systems entre autres) pour continuer à renforcer leur position sur le marché.

N’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Google+ ou Facebook pour être tenu au courant des actualités de l’impression 3d.

A propos de Frederic Allard

Diplômé de l’Ecole Centrale Paris où j’ai suivi une spécialisation en Génie Industriel, j’ai par la suite créé plusieurs sociétés, dans le monde du conseil puis dans le Digital. Je suis actuellement Consultant en stratégie d'intégration d'innovations technologiques comme l'impression3D dans les entreprises, au sein de la société Septine. Je suis persuadé que la digitalisation des outils de production (et donc l'impression 3D) va induire de profonds changements dans la vie des industriels, des logisticiens et finalement dans nos vies au quotidien.